Juin 2017  
lun mar mer jeu ven sam dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Abonnement Caecilia

  1. L'onction des malades

  2. Retour à la page "Les Sacrements"

Qu'est ce que le Sacrement des malades ?
Le sacrement des malades continue dans l'Église l'oeuvre de miséricorde accomplie par le Seigneur au bénéfice des infirmes à qui il imposait les mains (Mt 8, 3.15 ; Mc 6, 5 ; cf. Ac 4, 30). De son vivant déjà, Jésus avait envoyé ses apôtres en mission : « Ils chassaient beaucoup de démons et faisaient des onctions d'huile à de nombreux infirmes et les guérissaient » (Mc 6, 13). Lire la suite

Oser proposer l'onction des malades
Parmi les sacrements pour les malades, l'Onction tient une place privilégiée. Comment envisager celui-ci sous l'angle particulier de la proposition, dans le sens de la Lettre aux catholiques de France ? Pour ce faire, nous avons demandé au père Marcel Aubrée, aumônier au CHU de Rennes de nous dire comment ce sacrement est proposé. Lire la suite

Les sacrements des malades dans l'oeuvre commune de santé
L'accueil de l'homme, de son histoire, de sa vie, de sa souffrance, de ses angoisses, voire de sa mort, apparaît bien comme le défi par excellence que les milieux de santé doivent relever aujourd'hui et ceci à nouveaux frais. En effet, ces derniers ont compris, depuis longtemps certes, mais sans doute de manière privilégiée ces dernières décennies, qu'il leur était dévolu de se préoccuper d'abord et avant tout du bien du malade, et ceci dans sa dimension holistique, c'est-à-dire dans son humanité globale. Lire la suite

Face à la maladie, une rencontre avec le Christ
« Le spirituel en l'homme n'est pas déconnecté du corps. C'est dans le regard et le sourire de l'autre, dans une main tendue que se pressentent la joie de la personne, sa peine, son désespoir. La joie, la peine, la paix sont de l'ordre du spirituel. Il s'agit de tout ce qui est ouverture du corps, de l'être vers l'au-delà du corps. Tout accompagnement conduit à reconnaître la présence de Jésus-Christ dans nos vies. Lire la suite

Le geste liturgique à l'épreuve de la santé
A scruter les rapports qu'entretiennent entre elles la maladie et la liturgie, on est conduit à envisager ce qu'on pourrait appeler des situations limites, lorsque les stigmates de la maladie ou du handicap sur le corps du sujet compromettent, chez celui-ci, l'accès au geste. Lire la suite

La communion des malades
Le port de la communion aux malades, qui constitue la forme prédominante de la communion des absents, a connu de nos jours une mutation de la plus haute importance dans le triple domaine de son ministre, de sa périodicité et de sa publicité. Lire la suite

Pastorale de la santé, pastorale de la vie
Dès ses origines l'Église, à la suite de son Seigneur, «venu pour que les hommes aient la vie et qu'ils l'aient en abondance » (Jn 10, 10) a eu une attention particulière pour les personnes malades, handicapées ou en situation de pauvreté. À chacun, elle a tenté d'apporter aide et soutien. Elle s'est efforcée de permettre de retrouver dignité et de reprendre place dans la société ; si des chrétiens accueillaient et soignaient, ils assistaient et accompagnaient également de leurs prières leurs frères souffrants ou mourants, Lire la suite