Mai 2017  
lun mar mer jeu ven sam dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Newsletter

Les funérailles

Questions courantes sur les funérailles

En quoi consiste la préparation de la célébration des obsèques ?
Quel est le sens des obsèques chrétiennes ?
Quel est le sens des différents rites lors des obsèques ?
Peut-on se faire incinérer et avoir une cérémonie à l'église ?
Que ferons-nous des cendres ?
Pour le chrétien, qu'y a-t-il après la mort ?
L'enfer et le purgatoire existent-t-il ?

Du bon usage du dernier adieu
« Ce rite veut exprimer le dernier adieu par lequel la communauté chrétienne salue un de ses membres avant que le corps ne soit emporté ou inhumé. » (La célébration des obsèques - Rituel des funérailles I, n°99). Dans ses textes, chants et gestes, le temps du « dernier adieu » doit permettre à toute la communauté et à la famille de «remettre» le défunt à Dieu. Lire la suite

Points de repère pour la pastorale des funérailles
Après avoir publié, en 1994, des points de repère sur « Les sacrements de l'initiation chrétienne et le sacrement de mariage » (Documents-Épiscopat n° 10-11, juin 1994, repris dans le volume intitulé Pastorale sacramentelle, Éd. du Cerf, 1996, coll. « Liturgie », n° 7), la Commission épiscopale de liturgie et de pastorale sacramentelle vient d'éditer, selon la même méthode et par l'intermédiaire de la revue du secrétariat général de l'Épiscopat, des « Points de repère pour la pastorale des funérailles ». Lire la suite

Proposition pour une veillée de prière auprès d'un défunt
Il n'est pas rare aujourd'hui que les personnes chargées de l'accompagnement des familles eu deuil prennent en charge l'animation d'une veillée de prière, avec la famille et les proches, auprès du défunt. Et cela est heureux, car souvent d'un grand réconfort pour la famille, et cela permet de ritualiser le début du parcours de deuil que conduit l'Église jusqu'à la séparation totale (la mise en terre), en passant par la célébration à l'église et le dernier adieu. Lire la suite

L’office des défunts
Dans le livre de la Liturgie des Heures, l'office des Défunts se trouve tout à fait à la fin. Je vous propose de feuilleter les quelques pages de cet Office, afin d'en découvrir les richesses. Elles nous sont très utiles pour la prière et pour la pastorale des funérailles. Prenons dans l'ordre les hymnes, les psaumes, les lectures bibliques, les commentaires des Pères, les prières d'intercession, sans oublier les oraisons. Lire la suite

Que chanter aux funérailles ?
« Faut-il chanter aux funérailles ? » La réponse va de soi ; comme pour toutes les célébrations, le chant est un élément important et, chaque fois qu'il est possible, on préférera célébrer avec chant. Le rituel pour les funérailles le rappelle explicitement : « La musique aura un double rôle : celui de créer le juste climat de paix au-delà de la douleur, en aidant à la cohésion d'une assemblée unanime ; celui d'exprimer la prière de supplication et de foi pascale. » (n° 25). Lire le 1er document - Lire le 2e document

Que faut-il faire ? Que faut-il dire ?
Geneviève Comment est membre de l'aumônerie de lhôpital de Porrentruy et d'un groupe d'accompagnement des personnes en fin de vie de Caritas-Jura. Depuis des années, elle est fidèle au chevet des mourants. Elle est présente, souvent, au moment de la mort. Lire la suite

Rôles et fonctions dans la liturgie des funérailles
La conjoncture a fait de la question des rôles et des fonctions dans la liturgie des funérailles, une brûlante question d'actualité. En effet la célébration des sépultures est devenue, du fait des circonstances, l'un des analyseurs privilégiés de la nécessité pour l'Église de respecter la volonté du concile Vatican II concernant la participation des baptisés aux actions liturgiques. Lire la suite

Pour une tombe chrétienne
La problématique chrétienne de l'art funéraire est prise comme en étau entre deux écueils : d'un côté insister trop lourdement sur la « différence chrétienne », comme si la foi rendait sans importance ces questions, ou au contraire comme si elle offrait un éclairage singulier permettant de résoudre toutes les questions ; de l'autre, affirmer que devant la mort, le chrétien est d'abord un homme dont la tombe emprunte les schèmes habituels de sa culture. Lire la suite

Le Corps « absent »
Il arrive que le corps d'un défunt soit absent parce qu'il a disparu et que l'on n'a pu le retrouver. On connaît la douleur de familles qui doivent vivre la séparation, non seulement du fait de la brutalité de l'événement cause de la disparition mais aussi du fait de l'absence, de l'impossibilité de marquer la séparation par les rites funéraires. Lire la suite

Ritualiser le deuil d’un bébé mort-né
« Ce n'est rien, tu en auras dautres », s'entend bien souvent dire une femme qui perd son bébé pendant la grossesse. Mais les questions et les douleurs enfouies demeurent. À Lille, deux médecins se battent pour que les enfants morts avant terme ne pèsent plus comme des fantômes sur leur parents et comme des « riens » aux yeux de la société. Lire la suite

Travail de deuil, rituels et espérance chrétienne
Il convient d'aborder ces questions avec prudence et délicatesse car les connaissances des mécanismes psychologiques n'épuisent en rien le chemin très personnel qu'accomplissent les proches d'un défunt. La connaissances de ce que l'on appelle « travail de deuil » facilite l'accompagnement des familles tant dans sa phase rituelle que dans l'écoute ; c'est un outil qui rend compte d'un processus de déconstruction-reconstruction ou encore de séparation. Lire la suite

Les implications psychologiques de la crémation
La crémation est un problème d'actualité dans notre pays pour deux raisons qui découlent l'une de l'autre. D'une part sa fréquence augmente de manière exponentielle tandis que, de ce fait, la population se trouve de plus en plus souvent confrontée à son absence ou à son défaut de ritualisation, un véritable vide rituel. Lire la suite

Quel est l'avis de l'Eglise sur la crémation ?
L'Église ne refuse plus la crémation à condition que celle-ci ne soit pas envisagée par opposition et provocation à la foi catholique. Le document officiel qui gère cette situation est la « Note de Mgr Feidt » du 4 juin 1986, publié dans le Directoire canonique et pastoral pour les actes administratifs des sacrements (éd. Paroi-Service, 1984). Lire la suite

Sur quelques difficultés actuelles au sujet de l' "au-delà"
L'objectif de cette contribution est fort modeste. On n'entend ni prendre en compte la multiplicité des
questions théologiques soulevées par la foi chrétienne concernant les « choses dernières » (les eschata), ni même, pour les quelques questions retenues, faire oeuvre théologique originale. On ne parlera même pas de la genèse biblique de la foi en la résurrection, pas plus que de celle du purgatoire ou de l'enfer... Lire la suite

Allons-nous ressusciter ?
C'est une affirmation de foi en la parole de Jésus « Celui qui croit en moi, même s'il meure, vivra. Et moi, je le ressusciterai au dernier jour » Jn 6/44 - 11/23-26. Lire la suite